Les 3 étapes simples pour construire votre fortune avec le MLM

Étape 1 : Apprendre.

Le seul moyen de vraiment comprendre vos produits consiste à les utiliser. Savoir ce que ces produits peuvent faire pour vous est important quand vous les présentez en guise de solutions à vos clients. Vous voudrez aussi comprendre parfaitement le plan de compensation et les règles commerciales de votre opportunité. Utilisez les outils fournis par votre entreprise partenaire ainsi que les témoignages de votre up-line.

Étape 2 : Vendre au détail.

Au fur et à mesure que vos connaissances sur les produits augmenteront, vous découvrirez des gens tout autour de vous qui ont besoin de ce que vous offrez par le biais de votre commerce. La vente au détail est le moyen le plus facile de gagner de l’argent par le biais de votre commerce. Astuce : Organisez une porte ouverte en conviant les gens au lancement de votre entreprise.

Étape 3 : Parrainer.

Pour certains de vos amis, les produits fournissent la solution qu’ils cherchent. Pour d’autres, l’opportunité commerciale que vous représentez les attirera s’ils cherchent à augmenter leur revenu pour atteindre leurs objectifs. Quand vous les parrainez, vous pouvez être récompensé pour le chiffre d’affaire qu’ils engendrent.

De lors que vous aimez vos produits, que vous aimez partager vos produits et votre opportunité d’affaire; vous êtes sur le chemin pour construire votre fortune !

ImmoImaginez une seconde, que vous ne réalisez qu’un revenu résiduel modeste de 500 € par mois avec votre affaire de marketing de réseau, soit 6000 € de  plus par an. Vous avez le choix d’en profiter pour faire une belle croisière par an ou pour faire des travaux dans votre maison ou bien pour prévoir les études des enfants. De toute façon, c’est de l’argent en plus !

Sinon, vous pouvez aussi investir ces 500 € dans l’achat d’un appartement qui pourrait être payé en 15 ans (sans compter sur les revenus des loyers). Après, vous pourriez le revendre pour faire une autre opération immobilière en ayant cette fois-ci plus de 60 000 € d’apport. En quelques années, vous pourriez bien être à la tête d’un beau “pactole” ou d’un parc immobilier locatif rentable.

Mon exemple est avec un revenu résiduel modeste de 500 € par mois, imaginez une seconde que votre revenu résiduel soit du double de votre salaire actuel, que pourriez-vous réalisez ?

jean-marc FRAICHEBonne journée & bonne glisse.

Jean-Marc FRAICHE